Simon Reynolds : Bibliographie

Blissed Out

Blissed Out : The Raptures of Rock, Serpent’s Tail, 1990

Une compilation des premiers textes de Simon Reynolds célébrant l’underground de la fin des années 1980, de My Bloody Valentine à LL Cool J, en passant par Nick Cave, Butthole Surfers ou Front 242. En anglais.

sexrevoltsUK

The Sex Revolts : Gender, Rebellion and Rock ‘N’ Roll , en collaboration avec Joy Press, Serpent’s Tail, 1995

L’histoire du rock revue et corrigée à travers une série de textes s’intéressant à la question de la misogynie, de la violence, de la virilité ou de la féminité. De Gun’s & Rose aux Stooges, en passant par The Clash, Patti Smith ou Chrissie Hynde. En Anglais.

Energy Flash

Energy Flash : A Journey Through Rave Music and Dance Culture, Pan Macmillan, 1998, réédition et mise à jour en 2008 et 2012.

Une histoire détaillée du mouvement house, techno et rave. L’un des ouvrages définitifs sur le sujet. En anglais.

rip_it_up_and_start_again_1_450-1

Rip It Up and Start Again : Post Punk 1978-1984, Faber and Faber Ltd, 2005, édition française, Allia, 2007

Le livre le plus célèbre de Reynolds, qui égratigne la mythologie du punk en insistant sur la créativité des groupes qui ont succédé au punk dès 1978 : « Je voulais rendre un hommage appuyé à tous ces groupes, et pas seulement Joy Division, The Cure ou New Order, qui ont suivi l’explosion du punk : les goths et Siouxsie, la musique industrielle, des choses plus expérimentales comme The Pop Group, Gang Of Four, The Raincoats ou The Talking Heads. Avec ce livre, je voulais simplement dire : « assez parlé des Sex Pistols, parlons plutôt de PIL ! » (l’autre groupe de John Lydon qui a suivi les Pistols, NDR) ».

Brint the noise FR

Bring The Noise : 25 ans de rock et de hip hop, (Faber and Faber Ltd, 2007 ; traduction française : Au Diable Vauvert, 2013)

De Morrissey à Nick Cave, en passant par The Streets ou Kanye West, Reynolds explore ici les différences et les points de rencontre entre le white alternative rock et la black street music. Annoncé en traduction française aux Editions du Diable Vauvert.

totallywiredUSscan

Totally Wired : Postpunk interviews and overviews, Faber & Faber, 2009

Un livre en forme de bonus, destiné à compléter le plus célèbre Rip It Up & Start Again. On y retrouve quantité d’interviews, Ari Up des Slits, Alan Vega, Mark Stewart, John Peel, Richard H. Kirk de Cabaret Voltaire ou Paul Morley du label ZTT, ainsi que des textes additionnels sur Joy Division, le Mutant Disco ou Brian Eno. En anglais.

couv_retromania

Retromania, comment la culture pop recycle son passé pour s’inventer un futur, Le Mot et le Reste, 2011.

Reynolds se penche ici sur la nature nostalgique et rétro de la pop music à travers les âges, depuis l’album blanc des Beatles au phénomène du streaming, en passant par les thèmes du revival, du remix ou du mash-up. Parfaitement traduit par Jean-François Caro. Un ouvrage de référence qui nous aide à mieux penser l’impact esthétique de la révolution numérique.

Advertisements

0 Responses to “Simon Reynolds : Bibliographie”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :