Quand l’art numérique fait son cinéma

Auteur : Jean-Yves Leloup

Des installations mettent à nu le spectacle cinématographique

Présentée à Aix-en-Provence et à Marseille, l’exposition Matière Cinéma a rassemblé une dizaine d’artistes français dont les installations explorent à l’aide des outils numériques, la question de l’illusion et du récit cinématographique.

Perpendicular_cinema_©_Julien_Maire

« Perpendicular Cinema », une œuvre et un dispositif visuel de Julien Maire.

En l’espace de quelques années, le cinéma a fait sa révolution numérique. Cette technologie est même au cœur de son industrie. Effets spéciaux, caméras, matériel de prise de son, studios de montage et de postproduction, projecteur, projection 3D, diffusion et distribution en ligne… l’ensemble de la chaîne de production du septième art s’est convertie à l’informatique et au réseau. La pellicule et ses boîtes métalliques géantes ont désormais été remplacées par des disques durs. Et même les acteurs de chair et de sang s’effacent parfois devant les comédiens virtuels des films d’animation, les super-héros et les créatures d’images de synthèse.

Lire la suite de l’article en cliquant ici.

Advertisements

0 Responses to “Quand l’art numérique fait son cinéma”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :